L'origine des noms des navires de la SNC

-Je remercie Serge CHOUROT (Second Capitaine en retraite) il est à l'origine de cette liste qui donne l'étymologie des noms des navires SNC. Je me pose toujours une question: Qui, parmi les dirigeants de la SNC de l'époque, a eu l'idée de donner des noms de personnages de la mythologie gerco-latine à tous les futurs navires? c'était pour le moins original, la plupart des compagnies avaient plutôt l'habitude de donner à leurs navires des noms de villes, de fleuves, de provinces de pays ou de personnages plus ou moins connus.
Alcée
Fils de Persée, aïeul d'Héraclès, qui prit le nom d'Alcide.

Amalthée
Chèvre qui nourrit Jupiter (Zeus) dans les cavernes de Crète. Elle fut mise au rang des astres avec ses deux chevreaux et l'une de ses cornes devint la " corne d'abondance ".

Antée
Géant, fils de Gaïa (la Terre) et de Poséïdon. II luttait contre tous ceux qui s'aventuraient dans ses terres en Lybie et les tuait. Héraclès le terrassa trois fois sans succès, car il reprenait force en touchant la Terre. Enfin, il le souleva et l'étouffa.

Aristée
Fils d'Apollon et de la nymphe Cyrène, instruit par les muses, il apprit aux hommes à .élever les abeilles et à cultiver la vigne. II aurait causé involontairement la mort d'Eurydice ; les nymphes, compagnes de celle-ci, la vengèrent en faisant périr les abeilles d'Aristée. Celui-ci, sur le conseil de Protée, immola quatre taureaux et quatre génisses pour apaiser les mânes d'Eurydice ; des entrailles des victimes s'échappa un essaim d'abeilles. Virgile s'inspira de cette légende pour écrire un des plus beaux épisodes des Georgiques.

Astrée
Fille de Zeus et de Thémis ; elle répandait parmi les hommes les sentiments de justice au temps de l'âge d'or. Remontée au Ciel, elle devint la constellation de la Vierge.

Athéné
Déesse grecque de la Pensée, des Arts, des Sciences et de l'Industrie, fille de Zeus, divinité éponyme d'Athènes, assimilée à Minerve par les Romains. Elle sortit tout armée du cerveau de son père.

Borée
Dieu des vents du Nord, fils d'un Titan et de l'Aurore, Borée enleva Orithye, fille d'Erechtée. II eut de nombreux enfants : Chioné (la neige), Aurai (les brises), Zétés et Calaïs, Hoemos, les vierges hyperboréennes... A Athènes, il avait un temple près d'lllisos ; il figure sur la tour des vents. On le représentait sous les traits d'un vieillard morose, ailé, barbe et cheveux couverts de neige, vêtu d'une robe flottante.

Circé
Magicienne dont les charmes transformaient les hommes en animaux. Elle les parquait ensuite dans ses étables. Elle habitait l'île d'Aéa et vivait dans un somptueux palais. C'est elle qui changea les compagnons d'Ulysse en pourceaux tandis que celuici se faisait aimer d'elle et demeura un an dans son palais.

Danaé
Fille d'Acriosos roi d'Argos, et d'Eurydice. Averti par un oracle qu'il serait tué par l'enfant qui naîtrait de Danaé, Acriosos relégua celle-ci dans une tour. Mais Zeus la rejoignit sous la forme d'une pluie d'or. Elle accoucha d'un fils, Persée. Acriosos fit jeter à la mer Danaé et Persée que les flots déposèrent à l'île Sériphos. Plus tard, Danaé fut ramenée dans Argos par Persée qui tua Acriosos sans le vouloir.

Daphné
Nymphe personnifiant le laurier, la plante d'Apollon. Fille du Dieu-fleuve théssalien Pénée, elle était poursuivie par Apollon. Pour échapper au Dieu, elle supplia son père de la transformer en laurier. Une version laconienne fait de Daphné une fidèle amie d'Artémis, vierge farouche dont Leucippos, fils du roi d'Elide, devint amoureux. Pour pouvoir l'approcher, il s'habilla en femme, mais refusa de se dévêtir à l'heure du bain. Découvert, il fut mis à mort par Daphné. Apollon tenta alors de s'emparer de Daphné que Zeus transforma en laurier.

Dioné
Nymphe, fille d'Ouranos et Gaïa ou de l'Océan et de Thétis. Elle fut aimée de Zeus et en eut Aphrodite. Dans l'Iliade, elle console et guérit sa fille blessée par Diomède. On l'associait à Rhéa, à Thémis ou à Léto.

Egée
Fils de Pandion (successeur de Cecrops) et roi légendaire d'Athènes. Lorsque son fils Thésée alla combattre le Minotaure, il partit sur un vaisseau à voiles noires et convint avec son père que s'il revenait vainqueur, il pavoiserait son navire de voiles blanches ; mais il oublia à son retour le signal convenu et le malheureux Egée, croyant que son fils avait perdu et péri, se précipita dans la mer qui prit son nom.

Enée
Prince troyen, fils d'Anchise et d'Aphrodite, dont Virgile a fait son héros dans l'Enéïde. II combattit vaillamment les Grecs pendant le siège de Troie. Lors de la prise de la ville, il s'échappa en portant son père sur ses épaules, mais perdit sa femme Créuse. Après différentes périgrinations (en Sicile, à Carthage où il fut aimé de Didon), il aborda en Italie dans le Latium où il épousa Lavinia. De là, la légende d'une origine troyenne des Romains.

Galatée
Divinité marine, fille de Nérée et de Doris, aimée du cyclope Polyphène, elle lui préféra le berger Acis. Surprenant les deux amants dans une grotte de Sicile, au bord de la mer, Polyphène, dans sa jalousie, écrasa son rival sous un rocher. Galatée transforma Acis en fleuve, et se jetant dans la mer, rejoignit ses soeurs, les Néréïdes. Une autre tradition évoque les amours de Polyphène et de Galatée qui auraient donné naissance aux héros éponymes des Celtes, des Galates et des Illyriens.

Hébé
Déesse de la jeunesse, fille de Zeus et d'Héra. Hébé est la jeune fille qui sert le nectar et l'ambroisie aux autres dieux invités par ses parents. Fille de la déesse du Mariage, elle est proposée comme modèle aux jeunes filles grecques. Elle aurait épousé Héraclès devenu dieu et aurait obtenu l'éternelle jeunesse réservée aux dieux.

Isée
Orateur grec du IVème siècle avant J.C. II tint à Athènes une école de déclamation où il eut pour élève Démosthène.

Médée
Magicienne légendaire du cycle des Argonautes, fille d'Aiétès roi de Colchide. Fut d'abord bonne fée protectrice des Argonautes, puis devint maléfique. Elle s'enfuit avec Jason, chef des Argonautes, lorsque grâce à ses artifices, il se fut rendu maître de la Toison d'Or. Elle rajeunit Eson son beau-père en le coupant en morceaux et en le faisant bouillir. Elle voulut faire de même avec Pélias ennemi de Jason, mais le tua. Elle s'enfuit alors avec Jason à Corinthe où Jason l'abandonna pour Créüse. Elle tua les enfants qu'elle avait eu avec Jason et s'enfuit à Athènes. Elle épousa peut-être le roi Egée et chercha à empoisonner Thésée.

Néléé
Fils de Poséidon et de Tyro et frère de Pélias. Après avoir vainement disputé à Pélias le trône d'lolcos, NELEE alla fonder Pylos en Messénie ; il prit part à l'expédition des Argonautes. II refusa de purifier Héraclès après le meurtre d'Iphitos. Héraclès se vengea en le tuant ainsi que ses fils, sauf Nestor.

Niobé
Reine légendaire de Phrygie, fille de Tantale et femme d'Amphion dont elle eut sept fils et sept filles. Trop fière de sa fécondité, elle se vanta d'être supérieure à Léto qui n'avait eu que deux enfants, Apollon et Artémis. Léto chargea ses enfants de la venger ,en tuant à coups de flèches tous ceux de Niobé, sur le mont Sipyle, en Phrygie. La douleur de Niobé fut si grande que Zeus, exauçant ses voeux, la changea en rocher, sur le Sipyle.

Orphée
Fils d'Oeagre, roi de Thrace et de la muse Calliope, selon d'autres d'Apollon et de Clio. Poète musicien des légendes de Thrace, il devint par la poésie, le maître des créatures, charmant les animaux, les plantes et même les pierres. Ses accords étaient si mélodieux que les bêtes sauvages accouraient à ses pieds dépouillant leur férocité. Sa femme Eurydice mourut ayant été mordue par un serpent, le jour même de ses noces ; il alla la réclamer aux Enfers, et Hadès se laissa fléchir sous le charme de ses chants. Les Divinités lui rendirent son épouse à condition qu'il ne regarderait pas derrière lui avant d'avoir franchi les limites du sombre empire. Mais Orphée transgressa la défense et revit Eurydice pour la dernière fois. II fut foudroyé par Zeus ou selon certains, déchiré par les Bacchantes. Sa tête aurait été transportée par les flots jusqu'à Lesbos où elle donna les Oracles. On lui attribuait l'invention de la lyre et des rituels divinatoires magiques.

Phébé
Titanide, fille d'Ouranos et de Gaïa. De son union avec Coeos, naquit Léto, nom de Lune confondu plus tard avec Artémis.

Phryné
Courtisane grecque (IVè siècle avant J.C) joueuse de flûte à Athènes, elle fut hétaire à la mode, puis après sa mort, fut l'objet de plusieurs légendes. D'après Quintilien accusée d'impiété et défendue devant les Héliastes par Hypéride, elle allait être condamnée quand l'orateur imagina de soulever le voile de sa cliente ; la beauté de cette femme désarma les juges. Maîtresse de Praxitèle, elle lui servit de modèle pour ses statues d'Aphrodite. Extrêmement riche, elle avait proposé aux Thébains de reconstruire leur ville à ses frais.

Prométhée
Titan, fils de Japet et de Clymène, frère d'Atlas et d'Epiméthée. II apparaît dans la mythologie classique, comme l'initiateur de la première civilisation humaine. Après avoir formé l'homme du limon de la terre, pour l'animer, il déroba le feu du ciel. Zeus. pour le punir, le fit clouer par Héphaïstos sur le Caucase : un aigle lui rongeait le foie qui repoussait sans cesse. Héraclès mit fin au supplice en tuant l'aigle. Prométhée avait en outre, disait-on, enseigné aux hommes toutes les connaissances qui marquaient le début de la civilisation : art de construire les maisons, l'écriture. médecine, arts divinatoires, etc...

Protée
Dieu marin dit le "Vieillard de la mer". II gardait les troupeaux monstrueux de Poséïdon et d'Amphitrite. II reçut de Poséïdon le don de changer de forme à volonté et de prédire l'avenir, ce qu'il faisait quand on réussissait à l'y contraindre (Ménélas. Aristen). On le représentait avec un buste d'homme terminé en queue de poisson.

Psyché
Personnification de l'âme. Amante d'Eros, elle symbolise particulièrement la destinée de l'âme humaine aux prises avec les problèmes de l'amour humain et de l'amour divin. Selon Apulée, Psyché était la fille d'un roi. Eros l'emmène dans un palais enchanté où il lui rend visite toutes les nuits. II lui promet que leur bonheur durera toujours si elle ne cherche pas à connaître le visage de son amant. Une nuit, elle allume une lampe et contemple son amant, mais une goutte d'huile tombe sur lui, il se réveille, s'enfuit et le palais s'évanouit. Alors Psyché se trouve en proie à Aphrodite, jalouse de sa beauté, qui lui fait trier les graines et descendre aux Enfers. Endormie d'un sommeil magique, elle finit par échapper à ces épreuves grâce à Eros auquel elle est unie dans l'immortalité.

Thésée
Roi légendaire d'Athènes, fils d'Egée ou de Poséïdon, il descendait de Pélops par sa mère Aethra. II naquit à Trézène en Argolie et ne devait gagner Athènes qu'une fois assez fort pour soulager le rocher sous lequel Egée avait placé son épée. A seize ans, il partit délivrer les contrées traversées par les brigands. II pourchassa des bêtes féroces telles le taureau de Marathon. Avec la complicité d'Ariane fille de Minos, qui lui donna une pelote de laine pour retrouver son chemin dans le labyrinthe, il put, après avoir tué le Minotaure, s'échapper de Crète avec Ariane, qu'il abandonna à Naxos. II revint à Athènes ; il avait promis à son père de remplacer les voiles noires de son navire par des voiles blanches ; il oublia et Egée se jeta à la mer. Dès lors, Thésée régna sur Athènes. Comme il avait offensé Hadès, il fut condamné dans les Enfers à rester éternellement assis.

Thisbé
Amoureuse de Pyrame, jeune babylonien. D'après Ovide, Thisbé attend Pyrame sous un mûrier blanc lorsqu'elle voit accourir une lionne à la gueule ensanglantée ; elle s'enfuit en abandonnant son voile que l'animal furieux déchire. Pyrame arrive au rendez-vous, voit les lambeaux sanglants du voile de son amante. La croyant morte, il se frappe de son épée. Thisbé accourt à ses cris, mais trop tard et ne voulant pas lui survivre, elle se frappe elle-même auprès du cadavre. Depuis ce jour, le mûrier à l'ombre duquel eut lieu ce drame, ne produisit plus que des fruits rouges et resta le symbole des malentendus de l'amour. Selon une autre version, Pyrame se suicide, Thisbé aussi et les Dieux les changent en cours d'eau.

Typhée
Géant sans tête, fils de Tarare et de Héra et époux d'Echidna qui lui donna des monstres, Hydre, Orthos, Gerbère, la Sphinx, etc... Chef des Titans qui escaladèrent le ciel et fut foudroyé par Zeus et enseveli sous l'Etna. On l'appelle aussi Typhon.


Amphiopé
Nom "SNCisé" d'un fossile. Du grec "Amphoxius". Invertébré marin céphalocordé dont le squelette interne dorsal est réduit à la corde, et l'oeil à une tache oculaire insensible à la limière. De "Amphi": "autour des deux côtés" et de "Oxus": "pointu".

Calymèné
Nom "SNCisé", vient probablement du grec "Kalos": "Beau" et "Hymen": "Membrane". Genre de trilobites de lère primaire à corps de forme ovale pouvant s'enrouler


Tous les documents photographiques de ce site sont protégés par Copyright.